En matière d’immobilier, les agences n’ont pas forcément le monopole. En effet, on peut également décider de s’occuper de la vente de son bien dans son intégralité en tant que particulier. Mais est-ce la meilleure méthode ? Voici un comparatif qui vous permettra d’y voir plus clair, que vous soyez un vendeur ou un acheteur.

Particuliers ou agence ?

Pour acheter un bien immobilier ou vendre le sien, la question se pose toujours : dois-je faire appel à une agence ou me débrouiller seul, sans intervention de professionnels ? En matière d’avantages, on peut en effet se dire que le fait de vendre directement entre particuliers permet de faire une belle économie, celle des frais d’agence. Mais finalement, c’est surtout au vendeur que cela s’applique, puisqu’il s’alignera sur les prix du marché, qui sont évalués en tenant compte des frais d’agence éventuels. Ainsi, en tant qu’acheteur, vous ne réaliserez qu’une économie virtuelle, le vendeur aurait simplement vendu un peu moins cher une fois les frais d’agence ajoutés. En revanche, si c’est vous qui proposez votre bien immobilier à la vente, vous pourrez donc faire un bénéfice supplémentaire, sur les frais.

Cela étant, il faut savoir que les professionnels pourront s’occuper à proprement parler de la prise en charge de votre maison. Ils pourront mettre en application leurs talents de vendeur, en énumérant des arguments que vous n’auriez pas forcément donnés. Ils mettront, a priori, tout en oeuvre pour que votre maison soit vendue rapidement, puisqu’ils y ont un intérêt financier. En revanche, évitez de signer un contrat d’exclusivité : cela vous empêcherait de faire appel à d’autres agences, et vous pourriez vous retrouver un peu bloqué.

Avec ou sans agence, tout dépend de votre faculté à prendre en charge la vente ou la recherche d’appartement ou de maison. Les bons agents immobiliers font bien leur travail, et vous permettent parfois de trouver des clients plus rapidement.