Quels sont les meilleures fenêtres pour son intérieur ?

Vous devez changer vos fenêtres mais voila, vous êtes bien embêter car ne savez pas vraiment laquelle choisir et dans quelle matière ? Pas de panique, aujourd’hui c’est Paul du site http://www.fenetrepvc.co/ qui vient nous parler du sujet de l’isolation pour les fenêtres.

 

Hello Paul à toi la parole !

Bonjour à tous les lecteurs de ciblimmo. Comme vient de le dire mon Laure je suis donc le webmaster d’un site spécialisé dans la fenêtre PVC. Laure m’a donc demandé d’intervenir sur son site pour vous parler d’une façon brève, claire et précise du sujet. C’est donc ce que je vais essayer de faire ci-dessous !

 

Les différents types de fenêtres :

Il faut savoir qu’il existe trois grands types de fenêtres différentes : Les fenêtres en bois, les fenêtres en alu et enfin les fenêtres en PVC. Voyons donc ensemble chaque type de fenêtre les uns après les autres.

  • La fenêtre en bois

Elle est très belle et se marie très bien avec les anciennes fermes réhabilité en maison de campagnes.

Inconvénient : Représente beaucoup d’entretien. (la peinture s’use / le vernis comme la lasure est souvent à refaire)

Avantages : Isolation thermique de qualité – Produit 100% écologique et ça c’est bien de le souligner !

 

  • La fenêtre en alu

Inconvénients : Isolation thermique loin d’être bonne ou même satisfaisante. De plus elle est relativement cher ! Surtout quand la fenêtre cumule bois + PVC.

Avantages : En revanche, la fenêtre alu est très résistante aux épreuves du temps. Elle résiste beaucoup mieux et possède une excellente durée de vie !

 

  • La fenêtre PVC

Inconvénients : Matière plus industrielle et plus polluante à faire fabriquer que le bois par exemple
Avantages : Le meilleur investissement en prenant en compte à la fois du prix et de son isolation (thermique mais acoustique également). La fenêtre PVC, comme la fenêtre alu vieillit plutôt bien dans le temps

Faire un prêt immobilier ?

Aujourd’hui, à la veille de 2016, les banques sont de plus en plus convoitées, mais concernant l’immobilier. Les banques en ligne sont t-elles une bonne réponse et une bonne opportunités pour investir ? A priori je dirais que c’est à peu près du pareil au même entre banque tradi et banque internet. Seulement parmi les banques en ligne, il y en a une qui vaut vraiment le coup. C’est Boursorama Banque.

Si cette banque en ligne est vraiment avantageuse pour un prêt immobilier c’est parce que Boursorma Banque cumule à la fois un taux très compétitif avec en plus une assurance qui est compris. Il n’y a aucune indemnités de remboursements anticipés. Les frais de dossier sont 100% offerts. Possibilité de choisir entre taux fixe, crédit relais ou crédit in fire. Et enfin, la rapidité du dossier !

Il est vrai que les banques en ligne sont plus connus et appréciée pour leurs frais bas et leurs produits d’épargne généreux : les fameux SUPER-LIVRETS ! Mais avec Boursorama Banque, ça vaut le coup d’oeil ! De plus, l’avantage c’est vraiment le temps de réponse avant de savoir si votre prêt immobilier sera accordé … ou non.

Comment se passe la négociation d’un prêt immobilier sur Boursorama Banque ?

  1. (pas obligatoire) Mais vous pouvez consulter l’avis complet de la banque Boursorama et avoir des bons réduction en vous rendant ici. De cette page, vous pourrez alors créer votre compte Boursorama.
  2. Faites votre demande en quatre étapes rapides. Vous obtiendrez alors le proposition engageante. A ce moment, vous pouvez si vous le souhaitez continuer avec un conseiller au téléphone. (l’appel est gratuit et directement effectué par la banque en ligne Boursorama. Vous pouvez aussi vous connecté via les accès qui vous ont été attribués.
  3. Une fois la demande terminé (environ 15 / 20 minutes). Vous recevrez les différentes propositions qui seront valables 10 jours. Vous pourrez alors choisir celle qui répond le mieux à vos besoin.
  4. Une fois la meilleure proposition sélectionnée. Renvoyez les documents afin que le prêt immobilier soit enregistré.

Immobilier neuf sur Lyon : où trouver de bonnes affaires ?

Choisir l’emplacement de votre futur bien immobilier neuf n’est pas toujours chose aisée. Vous avez porté votre choix sur Lyon et vous vous demandez où trouver de bonnes affaires ? Vaise, Confluence, Gerland, Guillotière, quel quartier privilégier alors pour l’achat de la maison de vos rêves ?

Investir dans le neuf à Vaise

A Lyon, Vaise séduit en particulier les investisseurs pour son décor accueillant et qui connaîtra bientôt une amélioration. En y aménageant, les futurs résidents profitent d’une plus grande facilité de déplacement, grâce à l’agrandissement du tunnel de la Croix-Rousse qui permet de desservir le Rhône à pieds ou à vélo. Les prix du neuf s’annoncent alors plus intéressants du côté du secteur des Docks. Toutefois, vous pourrez jeter un coup d’œil du côté de Gorge-de-Loup et du centre, où les prix en général se veulent également accessibles. Par ailleurs, Vaise est idéal pour les investisseurs locatifs, le quartier étant situé près des centres d’intérêts des étudiants nombreux dans l’arrondissement. Puis, on y retrouve des centres commerciaux, des boutiques ainsi des instituts de beauté. Il est desservi entre autres par le bus C14 et le métro D.

Confluence, idéal pour réussir une affaire immobilière dans le neuf à Lyon

Confluence défend sa place parmi les quartiers les plus rentables à Lyon d’après le programme immobilier lyon de Neowi. Si l’aménagement de ce nouveau quartier est encore en cours, il séduit déjà pour sa fraîcheur et la diversité des logements qui y seront bientôt disponibles. T2 ou T3, à vous de choisir, les tarifs au m² étant estimés à environ 5 000 euros en moyenne. Que vous achetiez un bien immobilier à louer ou que vous comptiez y vivre, le quotidien à Confluence promet d’être agréable.

Gerland, idéal pour les acheteurs d’immobilier neuf à Lyon

Vous voulez réaliser une bonne affaire dans le neuf à Lyon ? Gerland répond à vos critères. La zone partant de la station Jean-Jaurès en particulier est parsemée de logements neufs, dont les tarifs se veulent particulièrement concurrentiels par rapport à ceux des bâtiments du centre-ville. En outre, les prix au m² dans ce quartier présentent un écart considérable. Pour trouver un bien moins cher, dirigez-vous vers le sud, où le tarif moyen au m² est de 3 500 euros. Gerland accueille plusieurs projets immobiliers en cours, ainsi le choix est large pour les acheteurs du neuf. Du côté sud, il on retrouve encore quelques chantiers impliquant des embellissements intéressants. Sinon, l’accès est facilité par les bus et la ligne de métro B, qui relie les deux parties du quartier.

Monplaisir Le Parc Berliet, pour un investissement sûr dans le neuf à Lyon

Un autre quartier de Lyon est parfait pour les investisseurs dans le neuf : Monplaisir Le Parc Berliet, quartier familial connu pour son marché quasi-permanent, ses bonnes adresses et la large panoplie d’activités disponibles sur place. Le quartier est mis en valeur par les 17 hectares de verdure du parc Blandan. En moyenne, le prix du neuf s’y élève à environ 4 500 euros le m².

Particulier ou agence : avantages et incovénients

Vous êtes un futur propriétaire désireux de s’offrir le bien immobilier de ses rêves ? Vous vous posez sans doute la question de passer par une agence, ou d’opter plutôt pour une vente entre particuliers. Que penser de ces deux solutions ? C’est ce que nous allons tenter de vous expliquer tout au long de cet article, destiné à vous aider dans votre choix.

Acheter sous les meilleurs hospices

Acheter un bien immobilier est généralement un investissement très important. Et de ce fait, il convient de ne pas se tromper. C’est là que l’agence peut nous aider : celle-ci est obligée d’appliquer certains critères de sécurité dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, puisqu’elle la prend en charge, ainsi qu’une certaine responsabilité relative à cet acte. Ainsi, les agences se doivent de proposer des logements salubres, et qui répondent à certaines normes de sécurité, protégeant ainsi les futurs propriétaires, mais aussi vous-même. De plus, l’agence pourra vous proposer de nombreux biens, que vous pourrez visiter facilement puisqu’elle disposera d’une clé, et vous permettra alors de vous y rendre en compagnie d’un agent, même lors de l’absence d’un propriétaire.

Cela étant, le fait de passer par une agence immobilière engendre des dépenses plus ou moins importantes, puisque les frais sont importants pour les vendeurs. On peut ainsi espérer payer un peu moins cher en passant par les particuliers, en sachant que certains propriétaires s’alignent avec les prix des agences, même sans qu’il n’y ait de frais dans leur cas, pour faire un bénéfice un peu plus important.

Pensez à bien comparer les prix, mais aussi à vous faire accompagner durant vos visites par un de vos proches connaissant bien l’immobilier, les normes, et les vices cachés que l’on peut trouver parfois, et qui compromettent les achats de certains futurs propriétaires.

Source : http://www.immobilieretparticuliers.com/passer-par-une-agence-ou-de-particulier-a-particulier-pour-louer-un-appartement-avantages-et-inconvenients/

L’immobilier en France : évolution des prix et des cycles

Lorsque l’on évalue l’évolution des prix de l’immobilier en France, on peut dégager deux tendances en parallèle, qui se suivent mais dans des proportions différentes, à savoir Paris et le reste de la France. En effet, même si l’évolution concerne bien sûr ces deux critères, sur la capitale, les prix augmentent de façon bien plus importante, en proportions. On n’a jamais vu de montée des prix de l’immobilier plus forte que depuis ces 10 dernières années, et les tarifs ont tout simplement bondi. A Malte par exemple les prix de l’immobilier sont nettement plus intéressant.

Quelles évolutions de l’immobilier depuis 10 ans ?

Ces 10 dernières années ont donc été tout simplement impressionnantes en matière d’immobilier, ce qui ne laisse rien présager de bon pour les 10 années à venir. En effet, c’est bel et bien à partir des années 2000 que l’explosion des prix a eu lieu. Sachez qu’un pic a eu lieu dans les années 90, mais les prix sont retombés à un niveau raisonnable ensuite, et celui-ci concerne tout particulièrement Paris et l’Île de France, même si le reste du territoire a présenté une caractéristique similaire.

Puis, entre 2000 et 2005, une augmentation très importante s’est faite ressentir, et les prix ont quasiment doublé, aussi bien pour Paris, pour qui c’est encore un peu plus important, que pour le restant de la France. Cependant, c’était sans compter sur l’arrivée de la crise financière, qui a remis en question cette flambée des prix, et a un peu calmé les ardeurs de celle-ci.

On a en effet assisté à cette période à une légère dégringolade. Les prix ont un peu chuté, et ont fait de 2008/2009 une bonne période pour acheter. Cependant, aujourd’hui la tendance est à nouveau à la hausse malheureusement, pour le déplaisir de tous les futurs propriétaires qui aimeraient acheter.

La tendance d’ici 2020 est donc une hausse aussi conséquence, apriori, que celle que l’on a connu entre 2000 et 2010.

Une petite infographie (en anglais) sur l’immobilier

 

Savoir quand acheter ou quand vendre : 5 conseils indispensables à savoir

On ne peut pas vendre ou acheter un bien immobilier à n’importe quel moment. En effet, selon le contexte économique, il y a des périodes qui sont plus propices à la vente ou à l’achat d’un appartement ou d’une maison. Voici 5 conseils qui pourront vous aider à trouver le bien parfait pour vous, ou tout simplement à vendre votre maison plus rapidement, en profitant de périodes plus propices et avantageuses en la matière.

Les bons moments pour acheter ou vendre

Il est essentiel de penser aux périodes de l’année, et c’est l’objet de notre tout premier conseil. En effet, selon la saison, il est plus simple de vendre ou d’acheter un bien. Tout d’abord, en plein hiver, rares sont ceux qui envisagent un déménagement. En revanche, le printemps semble plus propice à ces changements particuliers, tout comme le courant de l’automne. Pour l’été, c’est au mois d’août que le marché est le moins actif.

Il faut savoir également acheter ou vendre quand les taux d’intérêt sont en baisse, en tant qu’acheteur vous faîtes des économies, et en tant que vendeur, vous trouvez davantage d’acheteurs, prêts même parfois à investir un peu plus d’argent dans leur bien immobilier.

On peut également considérer les fluctuations du marché concernant les prix de l’immobilier. Quand une stagnation s’amorce ou une légère baisse, c’est le moment d’acheter. Quand les prix augmentent, c’est bien sûr le bon moment pour vendre votre bien.

Il est également plus intéressant de vendre son bien immobilier quand il ne présente pas de traces trop importantes de votre présence en ces lieux. Vous vendrez mieux quand vous aurez fait quelques travaux pour que votre appartement ou votre maison soit en bon état au moment de la vente.

Enfin, dernier conseil, il est souvent plus intéressant d’acheter un bien immobilier, quand c’est possible, quand celui-ci est depuis longtemps sur le marché, car vous pourrez ainsi vous laisser une bonne marge de négociation.